Un projet d’établissement social pour stabiliser et insérer des mamans en difficulté.

Une expérimentation inédite d’innovation sociale en territoire rural à l’Hospitalet-près-l’Andorre.

 

Dès le mois de novembre 2018 les travaux ont démarré pour remettre en état la bâtisse qui deviendra à l’été 2019 la Maison des Cimes, au cœur du village de l’Hospitalet-près-l’Andorre, en Ariège. Un gros chantier de rénovation qui va se poursuivre encore durant quelques mois avant d’accueillir pour la rentrée 2019 6 mamans et leurs 9 enfants qui seront scolarisés dans les écoles de l’Hospitalet et de Mérens.

 

La Maison des Cimes, un établissement 3 en 1 pour accueillir les familles monoparentales 

 

Le taux des femmes vivant seules avec leurs enfants sous le seuil de pauvreté s’élève à 32% en Ariège. Dans le dernier Plan Départemental d’Actions pour le Logement des Personnes Défavorisées  (PDALPD), 3 leviers ont été identifiés : faciliter l’accès au logement autonome des personnes, créer des modes d’habitat adaptés aux publics et, encourager les résidences sociales pour une population accumulant des difficultés économiques, sociales et psychologiques.

 

Menée avec l’accord de la Direction Générale de la Cohésion Sociale, la Maison des Cimes est une réponse citoyenne qui répond à 3 enjeux forts, être à la fois :

–           un établissement social d’insertion, lieu d’accueil de femmes avec enfants favorisant l’autonomie,

–           une nouvelle offre de service social permettant de répondre à la désertification des territoires ruraux,

–           un lieu de vie, porteur de développement local et d’animation au service des collectivités territoriales, fédérateur de lien social.

 

Située en pleine zone de montagne, au cœur du village de l’Hospitalet-près-l’Andorre, à proximité de l’école, de l’ALAE et de la bibliothèque, la Maison des Cimes sera à la fois une structure d’accueil temporaire pour les femmes isolées, en difficulté, avec enfant(s), et de développement rural. Le projet, qui sera expérimenté durant 3 ans, a été conçu pour accueillir 15 résidents soit 6 mères en situation de monoparentalité au sein de 6 appartements, pour une période allant de 12 à 24 mois.

 

L’accompagnement sera réalisé à la fois selon une approche individuelle et collective, tenant compte de l’histoire personnelle de chacune, avec beaucoup de bienveillance, et s’axant sur la recomposition de soi, leur permettant ainsi de s’inscrire dans un parcours d’insertion.

 

Redynamiser le territoire rural

 

La Maison des Cimes emploiera 2 personnes, à savoir 1 éducateur spécialisé et 1 coordinateur territorial représentant 1.7 ETP, ainsi que 0.10 ETP de direction établissement et 0.15 ETP de comptabilité.

 

« Notre initiative est gagnante pour toutes les parties prenantes : en offrant un cadre de vie agréable à ces mamans qui travailleront à leur réinsertion, nous luttons contre la désertification de notre commune et œuvrons au développement économique de notre territoire, avec la rénovation du patrimoine local et par le maintien de services de qualité, entre autres d’un Réseau Pédagogique Intercommunal et d’infrastructures périscolaires avec 11 emplois directement induits par le projet.  » 

 

Le travail saisonnier représente une dynamique temporaire idéale pour travailler l’autonomisation de ces personnes par l’emploi. La saison hivernale, de novembre à avril, sur les sites d’Ax-les-Thermes, Ascou/Bonascres et Beille, offre des emplois en restauration ou à l’accueil des touristes.

 

L’équipe de France Horizon agira au quotidien en interaction avec les acteurs et dynamiques territoriales pour construire et développer un réseau partenarial d’acteurs afin de faciliter l’orientation et la mise en relation des allocataires avec, notamment, les services publics (Pôle Emploi, Caf,…) ; connaître l’environnement social et culturel des familles résidentes ; favoriser l’accès aux ressources du territoire  ; et impulser des projets individuels.

 

Les services proposés permettront de créer de nouvelles passerelles entre les acteurs du territoire avec des pratiques nourries de bon sens, de fluidité et de réponses adaptées aux réalités économiques afin de pallier les carences en matière d’insertion professionnelle.

 

 

Le bâtiment de 380 m² se composera de 6 logements  : un T1 bis, trois T2, deux T3 et sera mis à disposition de France Horizon – gestionnaire, contre 1 € symbolique. 

L’un des appartements est accessible aux personnes à mobilité réduite, ainsi l’accueil d’un adulte ou d’un enfant en situation de handicap est possible.

Il comprendra également des locaux collectifs qui permettront d’organiser la vie sociale de la maison.

Montant de l’investissement des travaux  : 654 862 €